Comment se libérer des samskaras?

Ces empreintes ou mauvaises habitudes inconscientes qui vous entravent

Mes chers yoginis et yogis,

Aujourd’hui je vais vous surprendre 😮.

Dans le cadre de la séance “étude posturale”, vous apprenez à détailler une posture et à la découvrir sous un nouvel angle. Vous découvrez les postures sœurs et cousines de votre posture reine du jour. Vous expérimentez de nouveaux points clés. Vous espérez qu’au moins l’un d’entre eux fera “tilt” et vous permettra de mieux comprendre les mécanismes de la posture. Tout cela dans la pure tradition du yoga Iyengar® avec des propositions alternatives et des adaptations.

Aujourd’hui, je vais élargir la notion de “posture” et changer un peu le paradigme et votre “logiciel” de pratique. Bref vous déprogrammer 😂.

Nous allons pratiquer aujourd’hui en appliquant une des principales qualités de l’élément EAU: la fluidité. Laisser glisser, laisser couler, être cool! 😁

Ce que je vous propose c’est de vous affranchir:

  • de vos automatismes

  • de votre attachement à “bien faire”

  • de toute activité cérébrale

Il va falloir vous laisser embarquer!

Mais pourquoi ça? 😁

J’ai plein de bonnes raisons vous vous en doutez. Le fruit de 25 ans de pratique du yoga Iyengar® et d’observation à 360°: sur moi, mes collègues enseignants, les élèves, les pratiquants de yoga en général, les autres méthodes de yoga. Et surtout: le yoga Iyengar® Inde versus occident. Je ne suis qu’au début de cette observation-là mais je peux vous dire que “ça promet”!

J’ai toujours eu le goût des expériences avec un esprit de laborantine: on teste, on expérimente, on adapte. Lorsque j’ai fait mon premier stage d’été il y a 3 ans sur le thème des éléments, je me suis demandée comment je pourrais faire autrement ou mieux, tellement j’avais l’impression d’être arrivée à bon port (vous remarquerez que je ne quitte pas le champ lexical de l’eau!😁).

Comment pratique t-on l’EAU”? 😉

De plusieurs façons! Mais voici ce que je vais vous proposer;

L’essentiel de la pratique consistera glisser d’une posture à l’autre dans un vinyasa (un enchaînement de postures) avec une version de salutation à la lune. Pour cultiver la fluidité d’une part, mais aussi votre adaptabilité, les enchaînements seront répétés pour que vous soyez de plus en plus à l’aise: comme un poisson dans l’eau! ⛵

Si les postures sont accessibles car vous les connaissez, il s’agira de coordonner le mouvement et la respiration avec un lâcher prise mental, tout en restant concentré-e pour atteindre une forme de symbiose apaisante.

A qui cette pratique “EAU” va t-elle “profiter” en priorité?

Les premiers “bénéficiaires” seront:

  • les profils “casque à boulons” 😁

  • les personnes hyperactives, par nature, ou amenées à l’hyperactivité par les nécessités de la vie

  • soucieuses de bien faire au point d’être perfectionnistes

  • plutôt dures avec elles-mêmes dans un esprit de bon “petit soldat” (on y va) ou de guerrier-ère (l’esprit de compétition n’est pas loin)

  • avec une tendance à se culpabiliser

  • n’appréciant pas ou très modérément les changements

  • en recherche d’apaisement mais avec beaucoup de difficulté à le trouver

Surtout, cette pratique me semble anti-âge

Elle sera très bénéfique, l’âge avançant, pour:

  • conserver la grâce

  • faciliter la coordination des mouvements

  • améliorer la concentration

  • renforcer le système nerveux

  • faire circuler tous les liquides du corps!

D’une manière générale, une personne dont l’élément EAU est déficient peut se révéler sèche, rigide et sans joie. Si l’élément EAU est en excès, cela peut se manifester par une dépendance affective et de la négligence.

Comment la pratique révèle t-elle un déséquilibre de l’élément EAU?

Le yoga Iyengar® convient parfaitement aux personnes perfectionnistes et soucieuses de bien faire grâce à l’approche méthodique et à la précision posturale. Oui, mais….à leur insu et sur la durée, il est possible que leur élément EAU se retrouve déséquilibré:

  • en créant un attachement à l’exécution d’une belle posture

  • en alimentant un esprit de compétition vis à vis d’elles-mêmes

  • en minimisant la coordination du mouvement et du souffle

  • en renforçant la dépendance vis à vis des supports

  • en alimentant un maniérisme postural

  • pour aboutir à une pratique mécanique sans magie et sans plaisir

Et la posture mystère?

Je choisis la posture qui symbolise l’adaptabilité: Makarasana, le Crocodile. C’est le plus gros des reptiles. A la fois un chasseur puissant et un observateur patient, le crocodile sait flotter incognito et en douceur, parfaitement intégré à la nature. Il sait attendre le bon moment pour atteindre sa proie et la croquer. Il illustre la notion de timing parfait.

D’ailleurs, en parlant d’adaptabilité, j’ai découvert que dans certaines écoles de yoga, Makarasana était représenté par notre posture Eka Pada Supta Pavana Muktasana. Cette posture agit également sur l’abdomen et le sacrum.

En voici une jolie illustration

Le message da Makarasana

Les postures deviennent tellement intéressantes lorsqu’on se connecte à l’animal et à ses qualités!

Sur le plan symbolique, le message de Makarasana est de savoir ralentir, faire des pauses et observer. Cette posture nous aide à saisir les opportunités en répondant présent en fonction des situations de synchronicité quand elles se présentent (encore faut-il les remarquer). Cette approche de flexibilité et d’adaptabilité serait le secret de la réalisation de nos rêves.

En lien avec le chakra Swadisthana

La chakra sacré abrite les samskaras dormants: ce sont nos impressions, nos mauvaises habitudes inconscientes dont nous devons nous libérer pour pouvoir réaliser notre plein potentiel, comme évoqué par Patanjali dans les Yoga Sutras IV 8 à 12).

Dans de nombreux rituels de guérison, on entre dans l’eau pour se purifier, mais dans les profondeurs de l’eau, on peut aussi rencontrer nos démons personnels 😬.

Comme le Crocodile traîne sa proie sous l’eau, notre inconscient et ses samskaras peuvent nous plonger dans les eaux troubles de la vie. Bigre! Drôle d’histoire que je vous raconte là!

Mais….. (ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants 😊), en nous débarrassant de toutes ces mauvaises habitudes qui nous entravent, nous pouvons, comme le Crocodile, attraper et obtenir tout ce que nous désirons.

Makarasana illustre parfaitement le principe de dualité et nous incite à considérer prioritairement le positif. Ouf! 😁

Je termine en vous disant que l’EAU, c’est la vie!

Et si vous pratiquiez cette séance comme un rituel de purification?

RV à 18H30 à Roquefort les Pins ou en ligne. ⬇️

S'inscrire maintenant

  • Pour le cours en ligne:

    • vous recevrez un mail de Fitogram 15 minutes avant la séance: vérifiez vos SPAMS

    • Mot de passe : holiways06

Dans la joie de vous retrouver sur un tapis- eau! 😁

Namasté

Isabelle

PS1: Je vous envoie le lien pour replay si je ne vous vois pas en live. Si vous êtes abonné-e à l’application “le yoga enchanté” vous retrouvez la séance dans les replays dès le lendemain

PS2: Le cours pranayam demain à 18H30 sera 100% en ligne Je m'inscris

PS3: Prenez note des stages du dimanche à l’Atelier de yoga à Mouans Sartoux de 9H30 à 12H30: 23 janvier/27 février/27 mars/10 avril/15 mai/12 juin. Les places sont limitées

Je m'inscris au stage du 23 janvier

Pour information celui du 28 novembre est complet

PS4: Un “pack EAU” 😁 sera bientôt disponible! Sur l’application “le yoga enchanté” dans la rubrique “packs” , inclus pour les abonnés, sur commande pour les non abonnés