L'abdomen siège de la santé

Physique, mentale et spirituelle

Mes chers amis yoginis et yogis,

Après le cours confirmé de mardi, une de mes élèves adepte du yoga Iyengar® de longue date m’interpelle après le cours: “Aujourd’hui, ce n’était pas la semaine des flexions avant? C’était plutôt flexion arrière non?” Ah ah! Comme quoi les postures reines de la séance peuvent être bien cachées! 😁

La posture que j’avais choisie pour honorer ce cours était bien une flexion avant. Il s’agissait de Triang Mukhaikapada Paschimottanasana

  • Trianga: 3 membres ou parties de membres (ici pieds, genoux, fesses)

  • Mukha: le visage

  • Eka: un

  • Pada: le pied ou la jambe

  • Paschimottanasana l’étirement intense de l’arrière du corps

Voici la posture dans sa version dos concave: le fameux vinyasa avant de descendre vers l’avant. Nous avions vu ce vinyasa pour Parsvottanasana, notre posture reine de la semaine dernière, une posture debout qui prépare aux flexions avant. Vous pouvez donc découvrir qu’il y a une suite logique dans les postures 😁

Je reprends comme base de départ notre sutra I-12 qui illustre la théorie des contraires:

Abhyasa vairagyabhyam tannirodhah” (I-12) “L’arrêt des fluctuations du mental s’obtient par une pratique intense dans un esprit de lâcher-prise”

A ce titre cette posture est délicieusement paradoxale 😂:

  • Une jambe pliée et une jambe étirée: un nouvelle ancrage à trouver

  • Une posture faussement asymétrique: les deux jambes ont des actions différentes mais le bassin est aligné

  • La posture finale correspond à l’étirement de l’arrière du corps (depuis le talon jusqu’à la tête) mais pour se sentir “libre” dedans, il convient d’étirer intensément le devant du corps (d’où le passage dos concave)

J’avais choisi moi aussi d’être paradoxale!

  • Les flexions avant induisent le lâcher prise et la détente du cerveau, pourtant j’ai créé une séquence dynamique pour casser le “tamas” (l’inertie) qui ne manque pas de guetter notamment les hyperlaxes qui se régalent en allant hyper loin (souvent trop loin) et oublient la dimension intensité.

  • Les flexions avant étirent intensément l’arrière du corps et j’ai travaillé en priorité sur le devant du corps, notamment le plexus solaire. Dans les flexions avant, mais pas seulement, cette zone est souvent compressée. Le plexus solaire correspond au 3ème chakra, Manipura.

Manipura chakra: fonctionne t-il bien chez vous?

Pour tout vous dire il s’agit de mon chakra de prédilection. Peut-être parce qu’il est situé au centre du corps, une position stratégique, car il crée le lien entre les chakras inférieurs et les chakras supérieurs. C’est le chakra nourricier qui accumule, stocke et distribue aux autres chakras. C’est le centre de la transformation.

On y brûle tout ce qui est négatif: on allume le feu 🔥.

Un grand brasier: anti envie, jalousie-possessivité. Place à la compassion et à la lumière. C’est encore bien paradoxal d’évoquer le feu, l’énergie de Surya, le dieu Soleil 🌞, dans le cadre des flexions avant, par nature calmantes, sous le règne de Chandra 🌕la lune.

Je crois, au final, que voici le secret caché du vinyasa:

  • Dans la phase dos concave, dire que l’on étire le buste, la colonne frontale, me passe un peu aussi de la tête. Cela fonctionne, je dirais, modérément, sans le feu de tapas. En revanche, si je concentre l’étirement sur le plexus solaire, que je dilate dans toutes les directions comme un diamant qui brille de 1000 feux, alors se révèlent les capacités insoupçonnées d’élasticité de nos tissus. C’est le message que j’aimerais faire passer pour vos pratiques. Ce qui aide, c’est aussi de tracter la poitrine vers le haut pour dégager la zone.

  • Ensuite? L’idée est de garder ce nouvel espace nettoyé pour entrer dans la phase finale et enfin poser son cerveau. Place au retrait des sens et à l’intériorisation. Oui, mais le brassage abdominal se poursuit car le principe des flexions avant consiste à compacter le buste contre les jambes ce qui participe à un automassage.

BKS Iyengar écrivait:

Nous maltraitons nos organes abdominaux par gourmandise ou en nous conformant à des convenances sociales. Ils sont la cause de la majorité des maladies, et les anciens sages insistaient sur l’importance de leur santé en vue du bonheur, de la paix de l’esprit et d’une longue vie. Ces asana en flexion en avant maintiennent les organes abdominaux en bonne santé et leur permettent de bien fonctionner. En plus de maintenir les muscles en bonne forme, ils agissent également sur les organes”

Sur le plan physique

Manipura chakra stimule la digestion, l’assimilation et la métabolisation. Il stimule également les défenses immunitaires. Il contrôle la qualité du sang et ses constantes biologiques. C’est un lieu de concentration puis de distribution de toutes les énergies vitales.

Pour tout vous dire, quand je pratique une séance intense autour du plexus solaire, il m’arrive de réveiller des réactions me démontrant clairement qu’un processus de nettoyage est en train de s’opérer. Cela ressemble à certains symptômes de détoxination. C’est pourquoi il ne faut pas craindre ou vouloir échapper, selon moi, à certaines manifestations peu agréables, quand on perçoit qu’il s’agit d’un phénomène de purification.

La flexion avant du jour: Krouncasana

Voici la suite logique de Triang Mukhaikapada Paschimottanasana, une posture au nom assez improbable qui me fait penser à une friandise “crunchy” sous la dent 😁. Je vous joins la photo prise directement de mon livre “La bible du yoga” car je n’ai rien trouvé de mieux! Cela en dit long sur la popularité de cette posture. D’ailleurs, l’avez-vous déjà pratiquée?

Je vous entends penser! “Ah non, “même pas en rêve! Mes genoux! Aie mes ischions jambiers trop courts”

Vous me connaissez maintenant, vous savez que ce qui compte vraiment:

  • C’est la préparation de la posture. Au fil des cours, j’œuvre ces derniers temps autour de l’étirement des jambes et de l’ouverture de l’arrière des genoux. Les postures de préparation sont aussi importantes, si ce n’est plus, que la posture en elle-même

  • Accepter sa condition du moment: lâcher prise avec l’attrait de la posture selon vous “parfaite” et accueillir les aménagements (on peut faire la posture assis-e sur une chaise si plier la jambe en virasana est impossible)

  • S’imprégner de la signification de la posture. En l’occurrence on a de la chance: Krounca signifie héron, l’oiseau au long cou en forme de S. Avec cette image de long cou, comment peut-on rester tassé?

  • Rechercher ce que la posture a d’UNIQUE (pour vous). Là aussi c’est une chance: voici une flexion en avant en position verticale! 😂

  • Se connecter avec les propriétés physiques, physiologiques et mentales de la posture: la pratiquer sans cela revient à faire de la “culture physique” 😁

    • Pieds? plats? Voûtes plantaires affaissées? Chevilles fragiles? Rétention d’eau dans les jambes? La position en demi-virasana est vraiment faite pour vous!

    • Et bien sûr, tout ce qui relève de la digestion (intestins paresseux, aigreurs d’estomac, désordres de la glycémie etc.) et des bénéfices des flexions avant en général

Prêt-e pour le vol?

RV à 18H30 à Roquefort les Pins ou en ligne. ⬇️

S'inscrire maintenant

  • Pour le cours en ligne:

    • vous recevrez un mail de Fitogram 15 minutes avant la séance: vérifiez vos SPAMS

    • Mot de passe : holiways06

Dans la joie de vous retrouver sur le tapis

Namasté

Isabelle

PS1: Je vous envoie le lien pour replay si je ne vous vois pas en live. Si vous êtes abonné-e à l’application “le yoga enchanté” vous retrouvez la séance dans les replays dès le lendemain

PS2: Le cours pranayam demain à 18H30 sera 100% en ligne Je m'inscris

PS3: Prenez note des stages du dimanche à l’Atelier de yoga à Mouans Sartoux de 9H30 à 12H30: 17 octobre/ 28 novembre/23 janvier/27 février/27 mars/10 avril/15 mai/12 juin

Je m'inscris au stage du 17 octobre

PS4: Pensez à votre cotisation annuelle à l’AFYI (Association Française de Yoga Iyengar)

Lien vers le site adhésion de l'AFYI