Bharadvajasana

Avez-vous la nuque raide?

Mes chères yoginis, mes chers yogis,

Vous savez que le jeudi est consacré à notre posture Reine, ou posture mystère, dont je vous dévoile quelques secrets (pas tous!) pour vous aider à mieux la comprendre.

Avez-vous la nuque raide?

Cette semaine je me suis beaucoup attachée à la nuque car si beaucoup de pratiquants se plaignent de raideurs, rares sont ceux ou celles qui évoquent en premier la raideur de la nuque, sauf douleurs et blocages de type torticolis. Il semble communément accepté que la rotation de la tête soit limitée. Ce phénomène s’accentue avec l’âge. N’avez-vous pas remarqué les personnes âgées en voiture qui tournent tout le corps pour regarder dans leur rétroviseur? Il leur est impossible de tourner seulement la tête. Les vertèbres cervicales portent beaucoup de tensions émotionnelles aussi. C’est tout un bagage qui vient se cristalliser à cet endroit.

Chacune des deux premières vertèbres a une forme unique et une fonction unique:

  • Le crâne repose sur la première vertèbre, C1, appelée atlas, qui sert de pivot. Elle permet un mouvement d'avant en arrière de la tête, comme pour faire le mouvement du "OUI"

  • La deuxième, C2, l’axis, est située sous l'atlas et sert à la rotation. Une apophyse osseuse appelée dent s'articule avec l'atlas, permettant que la tête tourne d'un côté à l'autre, comme pour faire le mouvement du "NON".

Pour beaucoup, la flexion de la nuque en Jalandhara Bandha (le sceau de la gorge), requis pour le pranayama assis, se révèle difficile.

Chacune de nos vertèbres serait reliée à des comportements émotionnels ainsi qu’à certains troubles physiques.

  • Prenons l’exemple de C1: elle serait reliée à un état d’hypervigilance, c’est à dire un état d’alerte en permanence, comme si vous aviez un système d’alarme branché jour et nuit. N’oublions pas que nous sommes très proches du cerveau reptilien, ou archaïque, à la base du crâne, responsable de nos reflexes de survie. Dans le corps, cela se traduit par:

    • des acouphènes, ces bruits internes qui impactent la qualité de vie et dont dont il semble si difficile de se débarrasser. On dit qu’il s’agit d’un “système d’alarme qui prévient d’un danger”. Puisque les causes physiques demeurent souvent inconnues, certains s’orientent vers les causes d’origine émotionnelle, telles que des peurs anciennes

    • la vagotonie, une hypersensibilité du nerf vague, un nerf très long qui innerve les bronches, le cœur, l’appareil digestif et les reins. Cela se manifeste par un ralentissement du rythme cardiaque, de la transpiration, des troubles digestifs et respiratoires, de l’anxiété

    • l’hyperacousie, un trouble plus rare qui se manifeste par une hyper sensibilité au bruit

    • les insomnies

  • Autre exemple: C3 serait relié au syndrome d’indispensabilité: se rendre serviable et corvéable à merci, ne pas dire non pour éviter des conflits. Cela peut aboutir au renoncement de soi. Il en résulte un grand poids qui peut se manifester physiquement par:

    • des migraines

    • des torticolis

Revenons à la pratique!

Pour faire face à ces raideurs de la nuque, nous devons intégrer dans notre séance les différents mouvements de la tête. Il est assez étrange de constater combien nos extrémités sont souvent sacrifiées, au sens “oubliées: les pieds et la tête!

J’ai personnellement expérimenté le lien étroit entre la colonne cervicale et le sacrum. Rappelons que le sacrum est composé des 5 vertèbres sacrées, soudées entre elles. Par exemple, il est très malaisé de faire Jalandhara Bandha sans activer le sacrum. C’est à dire sans l’absorber. A ne pas confondre surtout avec cambrer! Disons que l’on cherche à rendre le sacrum concave. Cette concavité ou tonicité du sacrum, facilite ou induit l’extension de la colonne cervicale, comme si les deux mouvements identiques allaient de pair. Pour beaucoup, le sacrum est une masse osseuse inerte, tamasique. Cela peut vous aider de visualiser le trajet des nerfs sacrés qui rendront je l’espère votre sacrum plus “vivant”. Regardez ce sacrum: ne dirait-on pas un papillon léger prêt à voler?

Cela me conduit naturellement vers une torsion. Nous allons revoir et réviser Bharadvajasana, la posture de torsion, la plus “ouverte” qui soit, par opposition avec la majorité des torsions assises, plus “intraverties” et donc plus denses et plus intenses. J’avais initialement prévu une torsion plus avancée, pour finalement renoncer au vu de ce que j’ai pu constater en cours: Bharadvajasana n’est pas globalement maîtrisé. Alors on y revient.

J’ai pratiqué Bharadvajasana pendant de nombreuses années en passant complètement à coté de cette merveilleuse posture. Elle est qualifiée de “simple” dans Lumière sur le Yoga, mais dans les faits, elle est assez mal pratiquée. Je me dis qu’elle est mal enseignée alors? 😂

Dans cette posture vous retrouverez des fondamentaux:

  • La montée du sternum et de la poitrine, un “must” aussi pour le pranayama

  • Le parallélisme des cuisses et l’alignement par rapport aux hanches: a priori c’est difficile car je ne cesse de corriger ces cuisses déviées. On place un support sous la fesse côté torsion pour aligner le bassin

  • Avec l’extension des deux bords de nuque: nous arrivons à la colonne cervicale! Voici Lois Steinberg qui crée cette extension (rien qu’à regarder c’est bon non?)

Ensuite, nous verrons les 3 positions de la tête:

  • dans l’axe du sternum, la position neutre, avec les yeux dans l’axe également pour ne pas faire la torsion avec les yeux, et éviter des tensions inutiles

  • en arrière dans le sens opposé de la torsion

  • vers l’avant dans le même sens que la torsion

Et peut-être, si je suis satisfaite de ce que je vois 😉, les différentes positions de la main avec l’intensification en attrapant le bras, c’est à dire Bharadvajasana 2:

Et les très bonnes nouvelles:

  • Bharadvajsana 1 peut -être faite pendant “vos lunes” (merci à Sylvaine notre aspirante professeur UNIYOGA pour cette jolie expression!)

  • Bharadvajasana 1 est recommandée pendant la grossesse car elle ne compresse pas l’abdomen, et ceci au cours des 3 trimestres. Cela nécessite d’avoir bien compris que l’extension avec l’inspiration précède la torsion. Emmanuelle: GO!

  • Sa version sur la chaise est parfaite en cas de problème de genoux ou tout simplement pour une version allégée

Ne cherchez pas la signification de Bharadvajasana: cette posture est dédiée à Bharadvaja, qui était le précepteur militaire des Kauravas et des Pandavas, combattants pendant la grande guerre décrite dans le Mahabharata.

RV à 18H30 à Roquefort les Pins ou en ligne. ⬇️

S'inscrire maintenant

  • Choisissez la séance sur le planning et connectez-vous

  • Pour le cours en ligne:

    • vous recevrez un mail de Fitogram 15 minutes avant la séance: vérifiez vos SPAMS

    • Installez-vous de telle sorte que je vous voie en entier, le tapis parallèle à l’écran

    • Mot de passe : holiways06

Dans la joie de vous retrouver sur le tapis

Namasté

Isabelle

PS1: Je vous envoie le lien pour replay si je ne vous vois pas en live.

PS2: Le cours pranayam demain à 18H30 sera 100% en ligne Je m'inscris

PS3: Les cours à Roquefort les Pins ont repris! Consultez le planning et inscrivez-vous. Les cours sont mixtes: présentiel (5 pratiquants maximum en juin, 8 en juillet) et en ligne. GO!

PS4: Quelques places disponibles aux nouvelles sessions du matin pour le stage d’été 1 (8H30 à 11H30) du dimanche 18 juillet au jeudi 22 juillet Je m'inscris le matin

Et une dernière place pour l’après midi (17H30-20H30) Je m'inscris l'après midi

Et il une dernière place pour le stage été 2 après midi (17H30 à 20H30) du dimanche 25 au jeudi 29 juillet Je la prends!