Parsvottanasana

Explications et retour d'expérience

Mes bien chers yoginis et yogis,

Voici une séance un peu spéciale car nous célébrons notre dernière étude posturale de l’année, au sens scolaire j’entends. Pas de panique! Nous reprendrons à la rentrée 🌞.

Deuxième semaine du mois: les flexions avant. Plutôt que de vous enseigner une flexion avant classique- assise, je passe par la case “posture debout qui prépare à”.

Que signifie Parsvottanasana?

Comme je vous le conseille souvent, la meilleure façon pour ne pas vous transformer en robot du yoga 🙄, est de revenir à la source, à la signification du nom de la posture en sanskrit. Alors voici:

  • Pārśva : Côté, flanc

  • Ut : Intense

  • Tān : Étirer, allonger

Il s’agit donc d’étirer intensément les flancs, les bords de buste. Voici un “point clé” évident (je m’adresse aux enseignants et futurs certifiés 😉) . En respectant cette instruction induite par le nom de la posture, on peut éviter l’obsession de la tête baissée avec le dos rond.

Parsvottanasana est une posture “en trompe l’œil” (Facile? Mon œil!😁): on l’enseigne dans les cours bases mais franchement, cette posture avec ses variations des bras a ses galons pour les cours plus avancés.

  • Elle mobilise de très nombreuses articulations: nuque, bras, épaules, poignets, aisselles, chevilles, orteils, genoux, bassin, cuisses, colonne vertébrale. C’est une posture “O top” pour ceux et celles qui souffrent d’arthrose ou de rhumatismes

  • Elle calme le cerveau et apaise les nerfs, comme les flexions avant. Cet état si spécial de détente cérébrale représente le défi ultime car “lâcher son cerveau” n’est pas naturel pour bon nombre de pratiquants

Les vinyasas de Parsvottanasana

Pour se donner toutes les chances de réaliser une posture correcte, le vinyasa ou protocole d’entrée dans la posture, est fondamental. Cela vous évite de vous jeter tête baissée (c’est le cas de le dire) en sacrifiant l’essence de la posture.

Voici le vinyasa généralement enseigné aux débutants:

On part naturellement d’un vinyasa préliminaire:

  • Samasthiti/ tadasana

  • Utthita Hasta Padasana (les jambes écartées)

  • Parsva Hasta Padasana (rotation sur le côté)

Pour enchaîner ensuite:

  • Urdhva Hastasana: étirer les bras vers le haut permet d’étirer les flancs. C’est une opération mécanique, l’étirement des bras déplisse les bords de buste et affine la taille. Ne vous étonnez pas si quand vous sortez d’un cours de yoga, vous avez le sentiment d’être plus mince. C’est une réalité. Mais qui ne dure pas très longtemps 😂 (d’où l’appel du tapis…)

  • Dos concave (Urdhva Mukha: tête vers le haut), les mains posées au sol ou sur des briques: cette phase intermédiaire est indispensable pour absorber la colonne dorsale tout en étirant les bords de buste et le devant du corps

  • Tête baissée (Adho Mukha): on descend le buste à partir de la racine des cuisses, sans raccourcir le buste

Vous retrouverez ce vinyasa dans Uttanasana ainsi que dans les flexions avant.

Le vinyasa traditionnel pour entrer en Parsvottanasana

Il existe un autre vinyasa. Il répond moins facilement à l’étirement des flancs mais il vient immédiatement couper court au “syndrome dos rond et poitrine fermée”. C’est celui qui est présenté dans Lumière sur le yoga.

  • Debout dos concave, mains sur le bassin, tête levée

  • Dos concave buste parallèle au sol: on descend le bout des doigts au sol ou sur un support

  • Tête baissée

Les différents mouvements des bras

En vérité, Parsvottanasana est aussi une posture d’équilibre, même si vous êtes sur vos deux pieds. La posture classique est réalisée avec les bras en Paschima Namaskar. Il n’y a donc plus l’appui des mains au sol. L’avantage énorme consiste à créer mécaniquement le retrait des épaules ce qui dégage la nuque et contribue à “vider la tête”. S’installe alors un équilibre global du corps qui vient complètement stabiliser votre mental. Pour y arriver? Pratiquer!

Il existe plusieurs positions des bras, moins exigeantes que Paschima Namaskar:

  • Baddha Mani Bandha Parsvottanasana: on attrape le poignet droit puis le gauche

  • Baddha Hasta Parsvottanasana: on attrape les coudes sans oublier de changer

Mon expérience de Baddha Hasta Parsvottanasana avec BKS Iyengar

De retour des Etats Unis où j’avais effectué une formation en Hatha Yoga au Kripalu Center, je recherchais le style de yoga qui me correspondrait le mieux. Il me le fallait “bien trempé”, structuré et suffisamment méthodique pour me permettre de faire progresser mes élèves (technique que je n’avais pas trouvée dans ma première formation).

J’arrive donc au Centre de Yoga Iyengar de Paris, avenue Victor Hugo. Je m’inscris évidemment en cours débutant. Je me fais abondamment reprendre dans mes postures. Je “prends tout”, avec l’impression de ne rien savoir. Un vendredi soir, mon enseignante me contacte: elle me propose de participer en tant que “cobaye” à la convention européenne de yoga Iyengar placée sous le thème: “comment enseigner aux débutants”. L’enseignant? Guruji! Nous étions en 1997, deux ans avant de commencer ma formation.

Me voici au premier plan (vous ne me reconnaîtrez pas: j’étais brune!) en Baddha Hasta Parsvottanasana. Sur l’estrade: à droite Guruji, derrière: Patxi Lizardi, professeur expérimenté espagnol, en 3ème au fond qui regarde vers l’avant Faeq Biria et à gauche Corine Biria avec le short vert.

Guruji descend de l’estrade et nous demande de lever la tête en arrière “arch back!”. Mes épaules et ma poitrine ne répondant pas, j’avais l’impression d’être “à fond” alors que j’étais très loin. Guruji s’approche et crie: “MORE!” (PLUS). Je lève plus la poitrine et descend plus. Et j’entends encore plus fort: “MORE!!” Je suis perdue, aller plus loin? Je ne réfléchis pas et j’y vais. Et, puis un hurlement: “MORE”!!!!. Mon cerveau lâche, je vais là où je ne suis encore jamais allée. Après quelques instants, j’entends “c’est fini vous pouvez y aller”. Je me sens “estourbie” et bizarre, avec un sentiment d’euphorie. Bref je n’arrive pas à le décrire. L’après midi j’avais RV chez le coiffeur. Ma coiffeuse me connaissait depuis de nombreuses années. Une fois installée, elle s’arrête et me demande: qu’avez-vous fait? Moi: ??? Que s’est-il passé? Moi: ????? Elle me dit: vous avez changé. Vous n’êtes plus la même. Votre visage est différent. Votre regard aussi. Je réalise à ce moment là le pouvoir transformateur surnaturel de la voix et de la présence de BKS Iyengar.

Parsvottanasana sera donc le “bouquet final” de notre étude posturale. Cette posture le mérite bien n’est-ce pas? Et vous aussi!

RV à 18H30 à Roquefort les Pins ou en ligne. ⬇️

S'inscrire maintenant

  • Choisissez la séance sur le planning et connectez-vous

  • Pour le cours en ligne:

    • vous recevrez un mail de Fitogram 15 minutes avant la séance: vérifiez vos SPAMS

    • Installez-vous de telle sorte que je vous voie en entier, le tapis parallèle à l’écran

    • Mot de passe : holiways06

Dans la joie de vous retrouver sur le tapis

Namasté

Isabelle

PS1: Le cours pranayam demain à 18H30 sera 100% en ligne Je m'inscris

PS2: Les cours continuent jusqu’à lundi 12 juillet, en ligne et en présentiel, profitez-en!

PS3: Une dernière place disponible pour le stage d’été 1 après-midi (17H30-20H30) du dimanche 18 juillet au jeudi 22 juillet 

Je réserve le stage été 1 après midi

Et une place se libère au stage d’été 2 matin (8H30-11H30) du dimanche 25 juillet au jeudi 29 juillet

Je réserve le stage été 2 matin

PS4: Et comme Hélène a libéré sa place au stage été 2 matin et m’a demandé de le suivre en ligne depuis le Canada, je propose le stage été 2 après midi en ligne (17H30-20H30). Je limite à 6 participants

Je réserve le stage été 2 en ligne