Savasana pour apprendre le Pranayama

S'allonger et respirer: un luxe!

Mes biens chers yoginis et yogis,

Puisque je vous disais que, selon Prashant, le Pranayama s’apprend en Savasana, il me semble opportun de revenir sur cette posture paradoxale.

Savasana, une posture paradoxale

  • Paradoxale, parce que pour beaucoup, elle ne fait pas partie des “postures”. En quoi être allongé-e sur le dos, serait-il assimilé à une posture?

Lorsque je faisais ma formation de professeur de yoga Iyengar®, nous devions remplir et apporter chaque mois une grille du temps, décomposée par thèmes (pratique posturale, pranayama, étude etc.). Un exercice de vérité sur notre temps global consacré au yoga. Une de mes collègues et amies arrive avec une feuille “allégée”: seulement une heure de pratique quotidienne 🙄. Elle me dit: “Je n’ai rien fait! J’étais en vacances. ma pratique c’était une heure de Savasana par jour”. D’un côté, elle avait l’impression de n’avoir rien fait, de l’autre elle avait concentré sa pratique sur une seule posture: Savasana

  • Paradoxale, parce que Savasana clôture tous les cours, c’est donc une posture incontournable, et pourtant, elle est souvent sacrifiée, faute de temps.

Je me souviens d’un de mes enseignants parisiens qui clôturait parfois la séance en nous disant: “Bon, vous ferez Savasana à la maison”. Il est vrai que dans un cours, les aléas sont nombreux, il y a un programme de postures à suivre et à la fin du cours le Savasana est souvent squeezé (cela vaut pour moi aussi mais j’y travaille! 😉)

Corine Biria disait souvent: “le Savasana n’a pas à être long” ou encore après un cours restauratif “vous n’avez pas besoin de Savasana après tout ça”. Selon mon interprétation, elle ne voulait pas pour nous d’un Savasana endormi, ou bien d’un Savasana avec un cerveau actif, donc une illusion de Savasana. Maya, l’illusion, est de retour! En vérité, chaque posture doit être réalisée avec un mental de Savasana. Cela réduit considérablement le besoin du Savasana final.

  • Paradoxale, parce que cette posture apparemment simple est en réalité une de plus difficiles. Il y a naturellement la question de l’alignement et de la symétrie du corps. L’élève débutant a tendance à se “momifier” bras serrés contre le corps. Il en faut du temps pour que le lâcher- prise postural en Savasana devienne naturel! Le plus difficile est certainement le lâcher- prise des stimuli du monde extérieur avec des sens aiguisés.

Que signifie Savasana?

“Shava” signifie le cadavre. Je vous l’accorde ce n’est guère engageant, de notre point de vue occidental.

Savasana, est une “posture d’expiration”. Cela me rappelle que lors de certains cours avec Christian Pisano, je suis sortie avec le “blues”. En recherchant une explication, j’ai repéré que cela m’arrivait lorsque Christian nous parlait “de l’expérience de notre dernier soupir” (je ne suis pas certaine que ce soit ses termes exacts) lors du Savasana final.

En vérité, c’est en Savasana, la posture du cadavre que le yogi est plus vivant que jamais! 😁

Que dit le Mahabharata?

Le Mahabharata raconte l’origine de la Mort. C’est bien de connaître cette histoire mythologique. Je vous donnes un raccourci (c’est un peu honteux, j’espère ne pas trop sacrifier l’histoire).

  • Il fut un temps où les hommes ne mourraient jamais. La Terre, croulant sous le poids des humains trop nombreux, était sur le point d’être engloutie par la mer. Elle implora Bhrama, le Dieu Créateur. Bhrama désespérait de trouver une solution pour que les êtres humains ne périssent pas tous d’un coup mais progressivement, pour que de nouvelles générations remplacent les anciennes. Il donna naissance à une fille, Mrityu, dont le nom signifiait “La Mort”. Mrityu pleurait toutes les larmes de son corps en pensant aux malédictions qui ne manqueraient pas de peser sur elle à l’idée de sa délicate mission. Bhrama lui dit alors: “Tes larmes se transformeront en maladies, et ce sont elles que les humains maudiront. Et lorsque la dernière heure d’un homme sera venue, il te suffira d’envoyer sur Terre, le Désir et la Colère. Le couple maudit se chargera de faire périr les hommes en détruisant leurs souffles vitaux. Tu ne tueras personne: les créatures se tueront elles-mêmes”.

Mais au fait, qu’est-ce que le Mahabharata? Voici l’explication de Jean-Claude Carrière ICI

Le placement des couvertures pour commencer le Pranayama en Savasana

Il y a plusieurs façons de placer les couvertures. Je choisis de vous en donner une seule (celle que je préfère! 😁).

On peut utiliser un bolster, à condition qu’il ne soit pas trop dodu car cela pourrait vous irriter les nerfs et créer un inconfort pour le bas du dos. C’est pourquoi je privilégie les couvertures. Pour éviter les confusions, nous partons des couvertures telles qu’elles sont utilisées en Salamba Sarvangasana la posture sur les épaules.

  • Pliez une couverture en 3 en accordéon: elle va soutenir votre colonne vertébrale et permettre aux épaules de “déborder” sur les côtés ce qui va créer une ouverture naturelle de la poitrine

  • Posez dessus une deuxième couverture (ouverture de celle de Salamba Sarvangasana): elle apportera de la douceur et de la largeur en retombant des deux côtés de votre couverture en accordéon. Si vos couvertures sont épaisses cela peut être un peu trop. Alors considéré cette deuxième couverture comme une option.

  • Placez une couverture (ou un coussin) pour la tête: la bonne hauteur est celle qui autorise une légère décente du front qui sera plus haut que le menton, sans compression de la gorge. Si la tête est trop à plat, ou pire si le menton pointe vers le haut, le cerveau restera actif

    Prenez soin de décaler vos couvertures vers le haut pour que vos pieds reposent sur le tapis en position allongée. Souvenez-vous: votre tapis est votre territoire!

Comment s’allonger?

Voici les points essentiels (il y en a d’autres 😉)

  • Asseyez- vous jambes pliées devant les couvertures sans les toucher, laissez un petit espace

  • Allongez -vous en étirant la colonne vertébrale comme si vous dérouliez votre tapis rouge de la relaxation

  • Pressez les pieds et décollez légèrement le bassin, avec les mains allongez la chair des fessiers vers l’avant et reposez le bassin sur le sol: long et large

  • Ajustez la couverture au bord des épaules et allongez la nuque, la tête, vérifiez bien la hauteur de la couverture: le front doit être descendant. A ce stade vous pouvez poser un petit coussin sur vos yeux

  • Attrapez les bords du tapis, posez les coudes et éloignez les épaules des oreilles en laissant les épaules descendre

  • Allongez les jambes, laissez les orteils rouler vers l’extérieur. L’écart des jambes est correct lorsque le bas du dos et l’abdomen sont relâchés. Les pieds ne sont pas joints (vous n’êtes pas des momies!)

  • Relâchez les bras de chaque côté. Les biceps roulent vers l’extérieur, les paumes de mains sont tournées vers le plafond. Le haut du bras n’est pas en contacte avec le haut de la poitrine: les aisselles sont dégagées. Pas de momies!

Il est possible que la position allongée ne vous convienne pas, soit sur le plan physique, soit sur le plan mental /émotionnel. Si des douleurs ou de l’anxiété surgissent, alors optez pour la positon assise sur une chaise:

  • A califourchon (comme les cowboys!), donc les jambes seront écartées.

  • Les avant-bras posés sur le dossier.

Même assis on vous fait faire les choses à l’envers! 🙃

Vous trouverez dans l’application Holiways “Le yoga enchanté” deux tutoriels:

  • 3 façons d’installer ses couvertures pour le pranayama allongé

  • Comment s’installer pour le pranayama allongé

Et c’est maintenant que la belle histoire commence!

Il s’agit de:

  • Détendre toutes les parties du corps uniformément et profondément (et cela peut prendre du temps!)

  • Observer son souffle dans les différentes parties du corps (et cela aussi prend du temps!)

Et si vous êtes parvenus dans un état de détente profonde, alors, on peut commencer les techniques de Pranayama ✅.

Il s’agit d’une véritable mise en scène. Ne négligez pas cette phase de préparation cruciale. Elle comporte des bénéfices cachés, elle vous aide à:

  • RALENTIR

  • VOUS CONCENTRER

  • VOUS OCCUPER DE VOUS 🤍

Je sais, mes chers yoginis et yogis que beaucoup d’entre vous sont convaincus des bienfaits du Pranayama. C’est pourquoi il me tient à cœur de vous le rendre le plus accessible possible, même aux plus débutants d’entre vous. Vive le Pranayama! 😊

RV à 18H 30. Pour recevoir le lien ZOOM (15 minutes avant la séance) ⬇️

S'inscrire maintenant

  • Choisissez la séance sur le planning et connectez-vous

  • Vous recevrez un mail au nom de Fitogram: vérifiez vos SPAMS

  • Installez-vous de telle sorte que je vous voie en entier, le tapis parallèle à l’écran

    Mot de passe : holiways06

Dans la joie de vous retrouver sur le tapis

Namasté

Isabelle

PS1: Toutes les séances sont disponibles en replay. Je vous envoie le lien si je ne vous vois pas en live.

PS2: Pensez à réserver votre stage d’été sur le principe “yoga et vacances” Le nombre de places est limité à 8 par session compte tenu du contexte.

  • Stage 1 débutant et +: du dimanche 18 au jeudi 22 juillet sessions après midi (17H30-20H30): idéal pour reprendre en douceur ou préparer le stage 2

  • Stage 2 intermédiaire et +du dimanche 25 juillet au jeudi 29 juillet sessions matin (8H30-11H30) ou après midi (17H30-20H30)

Je regarde et je réserve